Sainte Marguerite sur Mer - Côte d'Albâtre - Normandie Cartes de Sainte Marguerite sur Mer, Sainte Marguerite sur Mer, Ste Marguerite sur Mer, Côte d'Albâtre, Normandie, Varengeville, Quiberville, Dieppe, Seine Maritime Activités à Sainte Marguerite sur Mer, Actualité de Ste Marguerite sur Mer, Articles sur Sainte Marguerite sur Mer, Artisanat à Ste Marguerite sur Mer, Associations de Sainte Marguerite sur Mer, Bienvenue à Ste Marguerite sur Mer, Evénements à Sainte Marguerite sur Mer, Photos de Ste Marguerite sur Mer, Hébergement à Sainte Marguerite sur Mer, Liens utiles de Ste Marguerite sur Mer, Mairie de Sainte Marguerite sur Mer, Numéros utiles de Ste Marguerite sur Mer, Restaurants à Sainte Marguerite sur Mer, Lieux à visiter à Ste Marguerite sur Mer, Webcam de Ste Marguerite sur Mer, Horaires des marées à Ste Marguerite sur Mer,
Sainte Marguerite sur Mer - Côte d'Albâtre - Normandie
Accueil
Site officiel de Sainte Marguerite sur Mer
Site officiel
Anecdote : Pierrot Lapin
Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir quelques extraits d'un recueil d'anecdotes sur Sainte Marguerite et ses habitants.

Ces petites bribes de vie puisées dans sa mémoire nous sont racontées par Roland Lamétrie dans un français mélé de cauchois...


Pierrot Lapin

Livre «Sainte-Marguerite-sur-Mer au gré du temps» de Roland Lamétrie

Sa chaumière donnait sur la cour souveraine, à BlancMesnil-le-haut. Pierrot était autant braconnier que journalier, d'où son ménom. Il rangeait la réserve de bois pour l'hiver dans la loge derrière sa masure. Aux grands froids, le soir, pour ne pas gabiller les bûches, il terrait les jointures de la porte et des fenêtres avec de la glaise mêlée de foin. Les galapias du coin le savaient. Mais que la cheminée fumait, ils grimpaient sur le toit et bouchaient c'te qu'minée aveuc eune large pierre plate...

Sa queusine enfumée, toussant, crachant, pleurant, Pierrot ouvrait sa porte, bourgansait contre les marâs qui étaient loin.
«J'me plaindrai aux gendarmes !», menaçait-il, mais s'en gardait bien et pour cause. Il prenait son échelle, montait sur sa boucane, jetait la pierre, terrait sa porte, gronchant après les jeunes.

C'est notre tour : la roue tourne...

Source : Extrait du livre «Sainte-Marguerite-sur-Mer au gré du temps» de Roland Lamétrie

Recommander le site
Votre nom :
Votre courriel :
Nom de votre ami :
Courriel de votre ami :
Anti-spam Recopier les chiffres
Message :